Une récente étude a permis de déceler que 65 % des femmes en agriculture ne se sentent pas bien outillées pour accepter des postes d’élues au sein de l’Union. Un programme de mentorat bien adapté à la réalité agricole vient donc appuyer les agricultrices qui souhaitent développer ou bonifier leurs compétences d’administratrices.

La Fédération des agricultrices du Québec a reçu une subvention du Secrétariat à la condition féminine dans le cadre du programme À égalité pour décider pour développer ce programme de mentorat.

L’objectif du mentorat est de permettre à une future administratrice ou une élue actuellement en poste, de recevoir le soutien d’une personne expérimentée. Une administratrice ou un administrateur, ayant une certaine ancienneté, s’engage auprès de la mentorée, en partageant son expérience et ses connaissances. Les deux personnes sont jumelées de façon libre et volontaire.

Le rôle des mentors-es n’est pas de fournir des conseils sur des dossiers spécifiques, mais d’enrichir le coffre à outils de la mentorée de ses connaissances, de son expérience et l’aider à agir plus assurée dans ses fonctions. Le rôle des mentors-es varie selon les besoins spécifiques des mentorées. C’est pourquoi les dyades sont formées par le comité du projet et non par les administrateurs.

Profil recherché

Mentor(e)s
Mentorée

 

©Fédération des agricultrices du Québec, 2016.
Tous droits réservés. Ce document ne peut être reproduit en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit, sans l’autorisation écrite de la Fédération des agricultrices du Québec.